Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Y-C 01
  • Y-C 01
  • : Je viens partager tous mes univers avec vous dans le respect de chacun... Tous les "Textes et Photos" de ce blog, soit de moi ou d'autres auteurs,sont protégés,respectez-en la propriété...Vous pouvez me demander si vous souhaitez les utiliser, en signalant leurs provenances... Y-C "01"
  • Contact

Recherche

Archives

18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 05:00
VITRAIL VOEU DES ÉCHEVINS PAR LUCIEN BÉGULE
C'était en juin, je lisais comme à l'accoutumée le quotidien "Le Progrès". Un article sur "Lucien Bégule créateur de vitraux en la Basilique de Fourvières à Lyon" m'a particulièrement intéressé. L'idée m'est venu de le découper et  ainsi vous en faire profiter, juste un peu pour vous donner l'envie de partir découvrir cette magnifique Basilique.
Et tant que j'y étais voici des vitraux représentant différents corps de métiers artisanaux que vous pouvez admirer en la Cathédrale de Chartres.
Bon voyage dans le Monde du Vitrail...!!!
"YC"
 

Gérard Corneloup

Article sur Lucien Bégule p1

 

ARTICLE SUR LUCIEN BÉGULE p2....

 

PAR LUCIEN BÉGULE

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

VITRAUX MÉTIERS 1

 

VITRAUX MÉTIERS 2

 

VITRAUX MÉTIERS 3

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 05:00

   VIVRE DANGEREUSEMENT

  ESPÉRANCE DE VIE

   DESTIN

 

Dans mes écrits, dans mes pensées, même si certains côtés peuvent vous faire croire qu'il y a un peu de misogynie en moi, pas du tout, soyez en sûres mesdames, cette tare ne fait pas partie de mes nombreux défauts, et oui j'en ais plein à ce qu'il paraît, mais pas celui-ci, au contraire de certains hommes qui la revendiquent avec fierté. Honte à eux, et pour preuve s'il en est, une de mes chansons préférées, surtout par son texte, est un véritable hymne à la femme, que je viens partager pour vous la dédier avec grand plaisir...

"La femme est l'avenir de l'homme"

"YC"  

   

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face à notre génération
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Entre l'ancien et le nouveau
Votre lutte à tous les niveaux
De la nôtre est indivisible
Dans les hommes qui font les lois
Si les uns chantent par ma voix
D'autres décrètent par la bible

Le poète a toujours raison
Qui détruit l'ancienne oraison
L'image d'Eve et de la pomme
Face aux vieilles malédictions
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Pour accoucher sans la souffrance
Pour le contrôle des naissances
Il a fallu des millénaires
Si nous sortons du moyen âge
Vos siècles d'infini servage
Pèsent encor lourd sur la terre

Le poète a toujours raison
Qui annonce la floraison
D'autres amours en son royaume
Remet à l'endroit la chanson
Et déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

Il faudra réapprendre à vivre
Ensemble écrire un nouveau livre
Redécouvrir tous les possibles
Chaque chose enfin partagée
Tout dans le couple va changer
D'une manière irréversible

Le poète a toujours raison
Qui voit plus haut que l'horizon
Et le futur est son royaume
Face aux autres générations
Je déclare avec Aragon
La femme est l'avenir de l'homme

 

 Merveilleuses paroles de la chanson de Jean Ferrat

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 05:00

 

MUSÉE INTERNATIONAL DE LA CHAUSSURE À ROMANS SUR ISÈRE .   

Le Musée international de la chaussure de Romans, installé depuis 1971 dans l'ancien couvent de la Visitation, raconte 4000 ans de l'histoire mondiale de l'humanité chaussée de l'Antiquité à nos jours sur les 5 continents, où sont exposées 16500 pièces de collection, avec des hommages aux grands créateurs des XXe et XXIe siècles et des collections résolument tournées vers la création contemporaine.
 
Aujourd'hui, l'itinéraire essentiel de la visite emprunte les cellules, autrefois occupées par les religieuses visitandines.

Construit par étapes du XVIIè au XIXè le bâtiment et les jardins du musée sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

 

Outils, machines, formes et documents audiovisuels retracent l'histoire de la chaussure.

 

Des pieds momifiés de l'Egypte ancienne aux bottes de mousquetaire, des botillons de femmes chinoises pour pieds mutilés aux poulaines de Moyen-Age, toutes les formes, des plus insolites au plus classiques, portables ou importables, tout à la fois utilitaires et artistiques, se trouvent au Musée Internationale de la Chaussure de Romans, haut lieu absolument sublime.

 

Comme il est interdit de cliquer à l’intérieur du musée, je vous offre quelques quelques photos persos ou trouvées sur le net et vous conseille d’aller le visiter sans modération.

 

QUELQUES INSOLITES DU MUSÉE

 

Il en vaut le détour et voici les coordonnées si la tentation vous prend… !!!

«YC»

 

Ancien couvent de la visitation
2, rue Sainte-Marie
26100 Romans - France
04 75 05 51 81

 04 75 02 97 26

 musee@ville-romans26.fr

 http:/ / www.ville-romans.com

 

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 05:00

 

 DÉMÉNAGEMENT

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 17:18

ÇA M'ÉNERVE... Mon modem Internet et ma ligne téléphone Couic Kapout En rade En berne Dézingué que sais-je encore... Je ne sais même pas si cet article va passer et en tout cas je ne peux même pas aller voir vos blogs... J'ai les BOULES...!!! Alors en attendant je RÂLE... À bientôt j'espère, après le dépannage qui va durer un certain temps et pour sûr un temps incertain... En tout cas j'espère que vous pouvez voir les derniers articles que j'ai publié... Mais ça M'ÉNERVE quand même...!!!

Désolé les aminautes...!!! YC

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 05:00

 

 

C'ÉTAIT JEUDI 04 AOÛT 2011 

   EN APPEL DE SIRÈNES

 

Au loin "En appel de Sirènes" les "Fleuries" par leurs chants nous envoûtent,

Comme en mythologie qui par leurres complaintes naufrageaient les marins.

Mélodies lancinantes, provocantes à l'extrême, leurs parfums ennivrants 

D'éclats multicolores, nous attirent en leurs pièges, enchaînés au pistil,

Leurs pétales pour liens enserrent nos esprits, captivent nos pensées. 

 

Elles paraissent innocentes en "Frimousses Trompettes", coquines et malicieuses.

Se prendraient-elles ainsi pour fameuses "Trompettes"..., celles de "Jéricho"...?

Dans l'antre vision "Do Mi Si La Do Ré", surréaliste geole "Son et Lumières", 

En ces lieux appâtés, nos yeux nos coeurs nos âmes finiraient bien esclaves

Et jusqu'à se damner, mille siècles de vie, pour leurs beautés fatales...!!!

"YC" 

   EN FRIMOUSSES TROMPETTES

   COUP DE COEUR

 

 MALINE FLEUR

   PUISSIEZ VOUS PORTER BIEN .

 

Quand l'idée va naissante, laissez pour un instant la tâche qui occupe,

Si vous ne faîtes ainsi vous le regretteriez, l'oubli reprendrait place.

Prenez plume et papier, pour apposer des mots, touner de belles phrases.

Partez dans vos pensées, libérez vos envies aux grès de vos humeurs.

Épanchez votre soif d'écrits en réflexion ou bien comme ils viennent,

Exprimez émotions, délires joies ou larmes, et toujours en partages...!!!

"YC"

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
5 août 2011 5 05 /08 /août /2011 05:00
  

À quelques lieues de chez moi, environ 8 kms m'en sépare, se trouve le village de Saint Maurice de Rémens proche d'Ambérieu en Bugey. Dans une superbe bâtisse, "Le Château Saint Rémens' construit sous Louis XVI, y vécut l'un des plus grands écrivains français, connu et reconnu de partout dans le monde.

 

Je partage avec vous ce récit avec des documentations trouvées de ci de là, sur le net.

 

Peut-être trouverez-vous mon article un peu long, alors prenez le temps en y revenant un peu chaque jour comme parfois pour un livre; d'ailleurs c'est ainsi que je me suis organisé pour lire et mettre en page cette histoire...

 

La vie de cet auteur est si passionnante que peu importante, elle en vaut le détour...

 

"Bon Voyage" dans l'univers de "Antoine de Saint-Exupéry"   "YC"

 

LES CINQ FRÊRES ET SOEURS SAINT-EXUPÉRY

 

 SA VIE : LES FAITS MARQUANTS

 

Fils du Vicomte Jean de Saint-Exupéry et de Marie Boyer de Fonscolombe, Antoine de Saint-Exupéry naît en 1900 à Lyon.

Antoine surnommé "Tonio" aura trois soeurs "Marie Madeleine dite "Biche", "Simone dite "Mono", "Gabrielle dite "Didi" et un frère "François".

Le grenier sera pour lui comme le parc un refuge et ainsi sera sa vie à Saint Maurice de Rémens où il ypassera une grande partie de son enfance avec sa famille.

Avec ses soeurs et son frère, il aura pour passe-temps favoris "Peinture, Dessins, Musiques (Piano et Violon), Montage de pièces de Théâtre, Rédaction d'un Petit Journal".

Sa mère lui transmettra ses valeurs d'honnêteté, respect d'autrui et son grand humanisme.

Il ne sera guère passionné par ses études en pensionnat

 

La nostalgie aidant, il retournera toujours à Saint Maurice de Rémens d'autant plus après la vente de ce château par sa mère en 1932.

 

Quelques dates importantes de son parcours 

 

1904 Décès de son père

 

1909 Sa famille s'installe au Mans, région d'origine de son père.

En pensionnat au collège Sainte Croix, il ne s'y plaira guère mais en sera tout de même l'initiateur de la création d'un journal

  

1912 Fasciné par l'aérodrome d'Ambérieu en Bugey, naîtra alors sa passion pour l'aviation

 

1914 Il obtient le "Grand Prix de Narration" pour l'une de ses rédactions et 

 

1915 Sa mère devenue infirmière, pour développer leur esprit de créativité, l'inscrit avec son frère et ses soeurs chez les "Frères Marianistes" de la Villa Saint Jean de Fribourg.

 

1917 Obtention du baccalauréat.

Le décès de son frère François d'une péricardite suite à de douloureux rhumatismes articulaires sera pour lui le premier grand chagrin de sa vie et lui fera prendre à 17 ans d'importantes responsabilités en devenant un homme, un être responsable chef de famille.

 

1918 Il fait la connaissance de Louise de Vilmorin qui lui inspirera des poèmes romantiques.

 

1919 Il échoue au concours de l'École Navale (Très bon dans les matières scientifiques mais trop d'insuffisance en littéraire.

Il s'inscrit comme auditeur libre en section architecture à l'École Nationale des Beaux Arts, aidé par sa mère et hébergé chez sa cousine Yvonne de Lestrange.

Il fera de la figuration avec son ami Henry de Ségogne dans "Quo Vadis" un opéra de Jean Noguès.

  

1921, il est affecté pour son service militaire en tant que mécanicien au 2e régiment d’aviation de Strasbourg. Il prend des cours de pilotage à ses frais mais fin juillet, seul aux commandes de son avion-école, il se pose de justesse alors que l’appareil est en flammes. Ce grave incident permet de révéler néanmoins son sang-froid et sa maîtrise. Néanmoins, Antoine de Saint-Exupéry laisse le souvenir d’un aviateur parfois distrait, oubliant tantôt de rentrer son train d’atterrissage, tantôt de brancher ses instruments de bord, se perdant dans l’immensité du ciel Le surnom de « Pique la Lune » lui est ainsi resté, non seulement en raison de son nez en trompette mais aussi d’une tendance certaine à se replier dans son monde intérieur.

  

1922 Dans le cadre de sa formation dans les EOR, il va à Avord en avril 1922 et y suit alors des cours d’entraînement. Il quitte Avord pour la région parisienne le 10 octobre 1922 avec le grade de sous-lieutenant. Début août 1921, il est affecté au 37e régiment d’aviation à Casablanca. C’est là qu’il obtient son brevet civil. 

En janvier 1922, il est à Istres comme élève officier de réserve. Il est reçu pilote militaire et promu caporal. En octobre, sous-lieutenant de réserve, il choisit son affectation au 34e régiment d’aviation, au Bourget.  
 
1923  Au printemps il a son premier accident d’avion au Bourget : fracture du crâne. Après ce grave accident, il est démobilisé. Pourtant, Saint Exupéry envisage toujours d’entrer dans l’armée de l’air, comme l’y encourage le général Barès. Mais la famille de Louise de Vilmorin, sa fiancée, s’y oppose. Commence pour lui une longue période d’ennui : il se retrouve dans un bureau comme contrôleur de fabrication au Comptoir de Tuilerie, une filiale de la Société générale d’Entreprise. En septembre, c’est la rupture des fiançailles avec Louise.

Le 11 octobre Gabrielle, la petite soeur d'Antoine, épouse Pierre d'Agay au château de Saint-Maurice. Désormais, sa soeur vivra à Agay, dans le Midi. En charge d'une grande maison et mère de quatre enfants, elle a su garder la tradition d'accueil des siens.

 

1924 Saint-Exupéry travaille dans l’Allier et la Creuse comme représentant de l’Usine Saurer qui fabrique des camions (il n’en vendra qu’un seul en une année et demie !). C’est une époque assez triste pour lui qui se console en volant aussi souvent que possible.

 

1926 Il est engagé par Didier Daurat, directeur de l’exploitation des lignes de la compagnie Latécoère (future Aéropostale) et rejoint l’aéroport de Toulouse-Montaudran, pour effectuer d’abord du transport de courrier sur des vols entre Toulouse et Dakar (Sénégal) alors qu’il rédigeait son premier livre, L’Aviateur qu’il publie dans la revue d’Adrienne Monnier, Le Navire d’argent où travaille son ami Jean Prévost. À Toulouse, il fait la connaissance de  Jean Mermoz et Henry Guillaumet. Au bout de deux mois, il est chargé de son premier convoyage de courrier sur Alicante, il entre dorénavant dans la légende de l’Aéropostale.

 

1927 Décès de sa soeur Marie Madeleine qui est atteinte de tuberculose.

Fin de cette même année, il est nommé chef d’escale à Cap Juby au Maroc avec pour mission d’améliorer les relations de la compagnie avec les dissidents maures d’une part et avec les Espagnols d’autre part. Il va y découvrir la brûlante solitude du désert, après un atterrissage forcé il rencontre une communauté de moines trappistes ; il relate cette expérience dans "Terre des hommes" :

 

1929 Il rejoint Mermoz et Guillaumet en Amérique du Sud pour contribuer au développement de l’Aéropostale jusqu’en Patagonie. En 1930, il utilise la bibliothèque de son ami Paul Dony pour commettre divers sonnets inspirés d’autres poètes mais qui sont autant d’exercices de virtuosité poétique.

 

1931 Il se marie à Agay avec Consuelo Suncin Sandoval de Gómez (décédée en 1979), à la fois écrivaine et artiste salvadorienne.

 

1932 Alors que la compagnie, minée par la politique, ne survit pas à son intégration dans Air France, il subsiste difficilement, se consacrant à l’écriture et au journalisme. Saint-Exupéry demeure pilote d’essai et pilote de raid en même temps qu’il devient journaliste d’occasion pour de grands reportages.

Reporter pour Paris-Soir, il voyage au Vietnam en 1934 et à Moscou en 1935. En décembre 1935, Saint-Ex tente un raid Paris-Saïgon mais est obligé de poser en catastrophe son avion, un Caudron Simoun, dans le Désert Libyque, en Égypte. Sa mere vendra le chateau car il etait devenu trop grand et surtout trop lourd. Il fut un temps un centre de colonies de vacances.

 

1936 Il part pour l’Espagne

 

Guerre de 1939-1945

 

1939 Il est brièvement réintégré à l'armée de l'air où il effectue de la reconnaissance aérienne.

 

1940 Le 23 mai, il survole Arras alors que les panzers allemands envahissent la ville. Puis il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer en guerre les Américains. Catalogué comme pétainiste par les uns, gaulliste par les autres, il a du mal à faire entendre sa voix ; en fait tout au début, comme l’immense majorité de Français, il était plutôt favorable à Vichy, qui lui semblait représenter la continuité de l'État, et était donc plutôt méfiant envers le général de Gaulle. De fait il a surtout essayé de réconcilier les factions opposées ; lors de son appel radiophonique du 29 novembre 1942 depuis New York, il lance : « Français, réconcilions-nous pour servir », mais il fut incompris, car il était trop tard et le temps était celui de l'affrontement général. Cependant, selon des archives américaines récemment ouvertes  il semblerait que les services secrets américains auraient envisagé l'hypothèse de le pousser en lieu et place du général de Gaulle.

  

1942  Il séjourne au Canada chez la famille De Koninck dans le vieux Québec, mais il ne pense qu'à s'engager dans l'action, considérant, comme ce fut le cas avec l'Aéropostale, que seuls ceux qui participent aux événements sont légitimes pour en témoigner. En avril 1943, le commandant de Saint-Exupéry reprend du service actif dans l'aviation alliée en Tunisie. Il effectue quelques missions de reconnaissance, mais est victime de plusieurs incidents, qui le font mettre « en réserve de commandement », étant donné son âge, son mauvais état de santé général, ses différents crashs précédents. Il séjourne alors en Algérie, au Maroc, puis en Algérie de nouveau, où il obtient au printemps 1944 l'autorisation du commandant en chef des forces aériennes en Méditerranée, le général américain Eaker, de rejoindre le prestigieux groupe 2/33 basé à Alghero, en Sardaigne. Il effectue plusieurs vols, émaillés de pannes et d'incidents.

 

CHÂTEAU DE SAINT-EXUPÉRY . 1

  

 SON OEUVRE : SES RÉCITS, CITATIONS, POÈMES, ROMANS, CROQUIS  

 

Citation après son baptème de l'air en 1912 

Les ailes frémissaient sous le souffle du soir

Le moteur de son chant berçait l'âme endormie

Le soleil nous frôlait de sa couleur pâle.

   

L’homme n’existe que dans la mesure où il se réalise,

il n’est donc rien d’autre que l’ensemble de ses actes.

Citation St-Exupéry

 

Citation sur le "Château Saint Rémens" 

«Il était quelque part, un parc chargé de sapins noirs et de tilleuls, et une vieille maison que j'aimais. Il suffisait qu'elle existât pour remplir ma nuit de sa présence.»

   

Le principal jeu de Saint-Maurice est celui du chevalier Aklin :

«Il se jouait les jours de grands orages, quand, après les premiers éclairs, le nuage était près de crever. L'épaisseur des branchages se change alors, pour un instant, en mousse bruissante et légère. C'était là le signal... Rien ne pouvait plus nous retenir ! Nous partions à l'extrême fond du parc en direction de la maison, au large des pelouses, à perdre haleine. Les premières gouttes des averses d'orage sont lourdes et espacées. Le premier touché s'avouait vaincu. Puis le second. Puis le troisième. Puis les autres. Le dernier survivant se révélait ainsi le protégé des dieux, l'invulnérable ! Il avait droit jusqu'au prochain orage, de s'appeler le Chevalier Aklin.»

 

La guerre de 14-18 aussi l'inspire, il réalise des caricatures de soldats prussiens et de leurs casques en pointe, de l'empereur et du Kronprinz. Il écrit aussi quelques poèmes :

Parfois confusément sous un rayon lunaire,

Un soldat se détache incliné sur l’eau claire ;

Il rêve à son amour, il rêve à ses vingt ans !

Printemps de guerre

 

Je me souviens de toi comme d’un foyer clair

Près de qui j’ai vécu des heures, sans rien dire

Pareil aux vieux chasseurs fatigués du grand air

Qui tisonnent tandis que leur chien blanc respire.

À mon amie Louise de Vilmorin

 

Cependant, durant cette période, son intense activité poétique lui inspire des poèmes plutôt mélancoliques, des sonnets et des suites de quatrains (Veillée, 1921) mais montrant qu'il vit une période difficile car il se retrouve sans projet de vie et sans perspective d'avenir. Certains de ses poèmes sont calligraphiés et enluminés de dessins à l'encre de Chine. Il offre deux de ses cahiers de poésie à son ami Jean Doat.

 

En 1925, son poème intitulé "La Lune" montre une inspiration farfelue.

Il est minuit…, je me promène

Et j’hésite scandalisé

Quel est ce pâle chimpanzé

Qui danse dans cette fontaine ?

La Lune, 1925

 

On peut aussi citer la suite poétique "L’Adieu"

 

Si elle n'est pas tout à fait autobiographique, son œuvre est largement inspirée de sa vie de pilote aéropostal, excepté pour Le Petit Prince (1943) — sans doute son succès le plus populaire (il s'est vendu depuis à plus de 80 millions d'exemplaires dans le monde) — qui est plutôt un conte poétique et philosophique.

Il en écrivit d'autres, toutes aussi connues. On pourrait citer Courrier Sud (1929), Vol de nuit (1931), Terre des hommes (1939), Pilote de guerre (1942), Lettre à un otage (1944), Écrits de guerre (rassemblés en 1982), et Citadelle (posthume, 1948). Tous ses romans racontaient l'histoire de ses voyages en les rendant fiction et en créant de la fantaisie.

    

L'Aviateur

Publié en 1926. Le premier texte édité de Saint Exupéry, fragment semble-t-il d'un ensemble plus vaste, et qui servira de matériau pour Courrier sud.

 

Courrier Sud

Publié en 1929. à travers le personnage de "Jacques Bernis", Saint-Ex raconte sa propre vie et ses propres émotions de pilote. Louise de Vilmorin est campée dans le personnage de "Geneviève".

O femme après l’amour démantelée et   

Découronnée du désir de l’homme.

Rejetée parmi les étoiles froides.

Les paysages du cœur changent si vite.

 

Vol de nuit

Publié en décembre 1931. Cette œuvre qui atteint au dépouillement de la tragédie, est préfacée par son ami André Gide, valut le prix Femina à Antoine de Saint Exupéry et le consacra comme homme de lettres. Cet ouvrage fut un immense succès et a connu de multiples traductions. Son adaptation cinématographique fut même vendue à Hollywood.

Le personnage principal, "Rivière", est inspiré par son chef Didier Daurat. Il donne vie à un chef qui sait pousser ses hommes au bout d'eux-mêmes pour la réalisation de leur mission : le courrier doit passer à tout prix, la mission dépasse en valeur la vie humaine. Les valeurs que le roman véhicule sont : primauté de la mission, importance du devoir et responsabilité de la tâche à accomplir jusqu'au sacrifice.

 

Terre des hommes

"Ce que j'ai fait, je te jure, jamais aucune bête ne l'aurait fait."

Publié en décembre 1939. Il obtient le Grand prix du roman de l'Académie française.

C'est une suite de récits, de témoignages et de méditations à partir de la somme d'expériences, d'émotions et de souvenirs qu'il a accumulé lors de ses nombreux voyages. C'est aussi un hommage à l'amitié et à ses amis Mermoz et Guillaumet et plus largement une vision romantique sur la noblesse de l'humanisme.

 

Pourquoi nous haïr ?

Nous sommes solidaires,

Emportés par la même planète,

Équipage d’un même navire.

Antoine de Saint-Exupéry. « Terre des Hommes »

 

«Le vent, le sable et les étoiles. La vie austère des trappistes. Mais sur cette nappe mal éclairée, six ou sept hommes, qui ne possédaient rien au monde hormis leurs souvenirs, partageaient une invisible richesse».

 

Durant ses loisirs, il excelleà réaliser des croquis de ses copains de chambrée au crayon mine de charbon et à l’encre turquoise. Ses dessins sont regroupés dans son cahier Les Copains.

 

En 1924, il commence aussi une œuvre en prose, sans doute Manon, danseuse

 

En 1927, sa soeur Marie-Madeleine, atteinte de tuberculose, décède à son tour au début du mois de juin. Antoine évoque cette disparition :

 "Et je songe au sanatorium blanc où la jeune fille s'éteint doucement parmi les siens qui recueillent comme un trésor inestimable ses derniers sourires, ses dernières paroles."

 

En 1929, il publie chez Gallimard son premier roman "Courrier sud" dans lequel il raconte sa propre vie et ses propres émotions de pilote 

 

En 1931, il publie son second roman Vol de nuit, un immense succès, dans lequel il évoque ses années en Argentine et le développement des lignes vers la Patagonie.  

 

PLAQUE AU QUÉBEC et LE PETIT PRINCE

 

ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY . 2

 

 LE MYSTÈRE DE SA MORT  

 

Le 17 juillet 1944, le 2/33 s'installe à Borgo, non loin de Bastia, en Corse. C'est de l'aéroport voisin de Poretta que Saint-Ex décolle aux commandes de son F-5B-1-LO, version photo du bimoteur P-38 Lightning, le 31 juillet 1944 à 8 h 25 du matin, pour une mission de cartographie (cap sur la vallée du Rhône, cap sur Annecy et retour par la Provence) : des reconnaissances photographiques afin de tracer des cartes précises du pays, fort utiles au tout prochain débarquement en Provence (prévu pour le 15 août 1944). Il est seul à bord, son avion n'est pas armé et emporte avec lui du carburant pour six heures de vol. À 8 h 30, est signalé le dernier écho radar. Son avion se serait écrasé à quelques encablures des côtes de la Provence. Il est alors impossible d'effectuer des recherches sur le terrain en temps de guerre, Saint-Ex est officiellement porté disparu. Sa mémoire est célébrée solennellement à Strasbourg le 31 juillet 1945 et en 1948, il est reconnu « Mort pour la France ».

 

"La pierre n'a point d'espoir d'être autre chose que pierre.

Mais de collaborer,  

Elle s'assemble et devient temple 

 

Le 12 mars 1950 au Journal officiel, le commandant Antoine de Saint Exupéry est cité à l'ordre de l'armée aérienne à titre posthume, pour avoir « prouvé, en 1940 comme en 1943, sa passion de servir et sa foi en le destin de la patrie », et « trouvé une mort glorieuse, le 31 juillet 1944, au retour d'une mission de reconnaissance lointaine sur son pays occupé par l'ennemi ».

Si la mort ne faisait désormais plus de doute, restait à en élucider les circonstances. En 1950, un pasteur d'Aix-la-Chapelle, ancien officier de renseignements dans la Luftwaffe, témoignera avoir appris, le 31 juillet 1944, qu'un P-38 Lightning avait été abattu en Méditerranée par un Focke-Wulf allemand. Puis, en 1972, surgit le témoignage (posthume) d'un jeune officier allemand, l'aspirant Robert Heichele, qui aurait fait feu sur le Lightning depuis son appareil (un Focke Wulf 190-D9), vers midi, au-dessus de Castellane. Mais Heichele a été à son tour abattu en août 1944. Un autre témoignage surgit tardivement (dans les années 1990), à propos d'une habitante de Carqueiranne qui aurait vu, le jour fatidique, le Lightning se faire abattre. La mer aurait ensuite rejeté le corps d'un soldat sur la plage, lequel a été enterré anonymement dans le cimetière de la commune. Était-ce Saint-Exupéry ? Pour le savoir, il faudrait exhumer le corps, procéder à des comparaisons avec l'ADN des membres de sa famille, lesquels s'y montrent opposés. Chaque fois, ces « révélations » relancèrent l'intérêt aussi bien des spécialistes que du grand public, pour le « mystère Saint-Ex ». Il y eut même un passionné alsacien qui tenta de prouver que l'écrivain aviateur n'avait pas disparu en Méditerranée, mais que son appareil s'était écrasé dans les Alpes. Enfin, en 2000, des morceaux de son appareil, le train d'atterrissage, un morceau d'hélice, des éléments de carlingue et surtout du châssis, sont retrouvés en Méditerranée au large de Marseille. Le 7 septembre 1998, un pêcheur avait déjà trouvé sa gourmette dans son chalut, près de l'île de Riou. Remontés à la surface en septembre 2003, ils sont formellement identifiés le 7 avril 2004 grâce à son numéro de série. Les restes du Lightning sont exposés au Musée de l'air et de l'espace du Bourget, dans un espace consacré à l'écrivain aviateur.

 

Mais rien ne permet de donner une conclusion définitive sur les circonstances de sa mort, malgré la simulation informatique de l’accident – à partir des pièces déformées – qui montre un piqué, presque à la verticale et à grande vitesse, dans l’eau... Fut-elle la conséquence d'une énième panne technique, d'un malaise du pilote ? Certains avancèrent même, au grand scandale de ses proches, l'hypothèse du suicide d'un Saint-Exupéry diminué physiquement (il ne peut pas fermer seul la verrière de son appareil ), désespéré par le monde qu'il voyait s'annoncer, thèse confortée par certains de ses derniers écrits, au ton franchement pessimiste, par exemple les dernières lignes d’une lettre adressée à Pierre Dalloz, écrite la veille de sa mort: « Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien. La termitière future m’épouvante. Et je hais leur vertu de robots. Moi, j’étais fait pour être jardinier. »

 

En mars 2008, un ancien pilote de la Luftwaffe, sur Messerschmitt Bf 109, Horst Rippert (né en 1922), affirme dans le journal La Provence avoir abattu un avion de type P-38 lightning le 31 juillet 1944 dans la zone où Saint-Exupéry se trouvait. En mission pour retrouver un avion ennemi qui survolait la région d'Annecy, Horst Rippert tourne plusieurs minutes au-dessus de la Méditerranée sans rien repérer. Soudain, un avion allié le croise 3000 mètres au-dessous de lui  Horst Rippert tire et touche. L'avion s'enflamme et tombe à pic dans la Méditerranée. Saint-Exupéry est porté disparu ce jour-là donnant lieu au mystère sur sa disparition. « Si j'avais su que c'était Saint-Exupéry, l'un de mes auteurs préférés, je ne l'aurais pas abattu », a déclaré Horst Rippert. Après la guerre Horst Rippert, frère d'Ivan Rebroff (décédé en février 2008 soit peu avant cette révélation), se reconvertit dans le journalisme et dirige le service des sports de la ZDF.

Il paraissait plutôt enclin au rêve que porté sur l’action. Et pourtant. Avant d’être un écrivain, Antoine de Saint-Exupéry est surtout un pilote.

 

ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY . 1

 

 SAINT MAURICE DE RÉMENS  

 LE PARADIS D' ANTOINE DE SAINT-EXUPÉRY   

 

Antoine de Saint-Exupéry naît à Lyon le 29 juin 1900 dans une famille issue de la noblesse Française, son père décède très tôt, accidentellement. La mère de Saint-Exupéry élève seule ses cinq enfants, elle tisse des liens privilégiés avec Antoine.

 

Ses premiers pas se feront dans le parc du château de Saint-Maurice-de-Rémens dans l’Ain, propriété de leur tante Gabrielle de Tricaud, il y passe beaucoup de temps en compagnie de ses frères et sœurs et ça va lui donner la possibilité de rester des heures dans l’aérodrome d’Ambérieu-en-Bugey, proche du château à interroger les mécaniciens. Ses séjours au château lui laissent beaucoup de nostalgie, et il y reviendra souvent «les plus beaux moments de sa vie dira-t-il plus tard ».

 

A l’occasion de sa date d’anniversaire, le projet d’un musée lui étant consacré est révélé, porté par la succession d’Antoine de Saint-Exupéry. La municipalité est très heureuse de ce projet  dédié à l’auteur du «Petit Prince ».

Ce chateau du XVIII eme siecle et de l'epoque de Louis XVI, qui tombait en ruines, a été la propriete des St Exupery et Antoine y passa toutes ses vacances.

 

CH$ATEAU DE SAINT-EXUPÉRY . 2

 

 LE CHÂTEAU SAINT RÉMENS "ACQUISITION ET PROJET DE MUSÉE"  

  

Mme Elise Massieux, maire de Saint-Maurice de Remens dans le département de l’Ain, accompagnée de près de 50 représentants d’associations,  et presque autant d’élus et d’autorités exposait en ce 29 juin 2011, date anniversaire de la naissance du célèbre aviateur, l’avant-projet de la maison du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry en présence de François d’Agay, âgé de plus de 80 ans et  neveu d’Antoine de Saint- Exupéry,  et de plusieurs membres de la succession dont le directeur de la succession est le petit neveu Olivier d’Agay, mais également Antoine Gallimard éditeur et sans omettre la comédienne Marie-Christine Barrault.

Ce projet a pour ambition d’accueillir près de 100 000 visiteurs français et étranger par an. Le budget est évalué à près de 20 millions d’euros.  Le financement sera d’ordre privé, via des fondations. Olivier d’agay va prendre contact avec des groupes privés de la région Rhône-Alpes, comme Accor, la Compagnie des Alpes ou bien encore les Bateaux-Mouches, mais aussi avec le paysagiste lyonnais Tarvel dans le cadre de la réhabilitation du parc d’une superficie de près de 5 hectares où l’on pourra découvrir une roseraie sous cloche mais également des moutons. On déjà répondu favorablement l’éditeur Gallimard et le musée des lettres et des manuscrits ainsi que l’entreprise helvète IWC. Le conseil général de l’Ain ne finançant pas le moindre euro. Le mobilier sera changé au profit d’un décor plus contemporain alliant les nouvelles technologies avec des images interactives, vidéo en 3D montrant des images de déserts avec le récit de Terre des Hommes ou l’aviateur écrivain évoquait le château de Saint-Maurice de Remens.  Maître François Gerber, avocat parisien et grand spécialiste d’Antoine de Saint-Exupéry, estime pour sa part  « Ce projet propose un concept révolutionnaire de maison d’auteur, bien plus moderne que ce qui existe déjà, qu’il s’agisse des maisons d’auteur de Claude Monet, Victor Hugo ou même la toute récente de Jean Cocteau. De vrais mouroirs. De toute façon, si c’était ringard, je ne me serai pas lancé dedans ! » La déclaration a le mérite d’être limpide. Pour mémoire la commune de Saint-Maurice de Remens s’est endetté sur 30 années afin d’acquérir le château qui appartenait à la municipalité de Lyon après 18 ans de procédure judiciaire pour un montant de 950 000 euros.

Dans le château, au rez-de-chaussée, nous pourrons découvrir une première salle  consacrée à l’engagement d’Antoine Saint-Exupéry durant  la Seconde Guerre mondiale avec l’exposition de sa gourmette repêchée au large de Marseille, une autre permettra une immersion vidéo dans l’univers de Saint-Exupéry. Une bibliothèque sera reconstituée avec un billard, poste de consultation multimédia tactile sur lequel on pourra parcourir la biographie de l’auteur.  Au 3e niveau, nous pourrons être allongés sur le dos, afin de contempler les étoiles, puis nous  pénétrerons dans les souvenirs et l’univers du jeune Antoine de Saint-Exupéry et de ses repères focalisés autour de son lit d’enfant, son poêle et son coffre. À l’extérieur, le monde de Saint-Exupéry sera recréé à l’aide d’un pigeonnier, de roses sous cloches, des moutons ainsi que des répliques d’avions seront exposées dans le parc.

 

Un musée dédié à Antoine de Saint-Exupéry pourrait enfin voir le jour en 2014, dans le château de Saint-Maurice-de-Rémens (Ain), maison d'enfance de l'écrivain et aviateur, où le projet de "Maison du Petit Prince" a été exposé mercredi.
"Cela fait vingt ans que nous nous battons pour faire ce musée", a déclaré en ce jour anniversaire de la naissance d'Antoine de Saint-Exupéry son petit-neveu, Olivier d'Agay.

Avec la municipalité, propriétaire du château, de ses communs et du parc de 5 ha, il prévoit d'y installer un espace de mémoire, un centre de ressources et un lieu culturel ouvert, en utilisant les dernières technologies (immersions vidéo, hologrammes...). Des études ont été conduites en ce sens depuis janvier.
"L'objectif est d'ouvrir le 29 juin 2014", explique M. D'Agay, également directeur de sa Succession, alors que 20 millions d'euros doivent être réunis pour financer l'aménagement. Ses promoteurs tablent sur l'engagement d'investisseurs privés ainsi que celui des collectivités pour l'exploitation du musée.
Quelque 100.000 visiteurs, de France et de l'étranger, sont espérés chaque année.
La grande bâtisse claire du XVIIIe siècle, où Saint-Ex, né à Lyon en 1900, passait ses vacances d'été, est inoccupée depuis vingt ans.
Avant d'être racheté en 2009 par cette petite commune de l'Ain, qui s'est endettée à hauteur de 950.000 euros sur 30 ans pour l'acquérir, le château a été entre 1932 et 1997 propriété de la Caisse des écoles de Lyon, puis d'une association proche de l'ancien ministre de la Défense Charles Millon. Cette dernière transaction avait été annulée deux fois par la justice, en 2005 et 2007.
"Le château est le coeur et la mémoire du village", souligne son maire, Elise Massieux, qui attend beaucoup de cette réalisation "extraordinaire" pour les quelque sept cents habitants.
"Il était, quelque part, un parc chargé de sapins noirs et de tilleuls, et une vieille maison que j'aimais", décrivait Antoine de Saint Exupéry dans son roman «Terre des Hommes ».
Le seul musée au monde consacré à l'écrivain-aviateur disparu en Méditerranée lors d'une mission de reconnaissance le 31 juillet 1944, se trouve à Hakone, au Japon, où a été construite une réplique du château de Saint-Maurice-de-Rémens.

 

HÔTEL LE GRAND BALCON À TOULOUSE

 

 L'HÔTEL "LE GRAND BALCON" À TOULOUSE

 

La renaissance de l’Hôtel "Le Grand Balcon"  à Toulouse n’a pas été une chose facile. Confiée à Jean-Philippe Nuel, cette remise en beauté devait préserver l’héritage historique des lieux tout en lui donnant une âme contemporaine et des lignes plus aériennes et design. Situé en plein centre ville, sur la célèbre place du Capitole, l’hôtel dispose de 47 chambres dont 5 suites. Aérien, poétique, ce Grand Balcon vous emmène à la découverte des années 20, à la Belle Epoque.

 

A l’origine en 1920, l'enseigne du Grand Balcon, une pension bourgeoise pour employés de bureau célibataires. modeste pension de famille, était tenue par trois sœurs, les demoiselles Marquès, Risette, vingt-trois ans, Henriette, vingt-sept ans et Lucie trente-cinq ans.

  

Le Grand Balcon devient le repère des héros de l’Aéropostale. Mermoz dort dans la chambre 20 pendant que Saint-Exupéry s’endort dans la baignoire de la chambre 32. C'est ici, derrière les briques rouges de la place du Capitole, que l'épopée des chevaliers de l'Aéropostale prend son envol au début des années vingt.

 

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:07

"En Regard Noir Fascination" Acte 1

EN REGARD NOIR FASCINATION

D'un "Regard Noir » jaillit l'ombre,

D'un "Regard Noir » jaillit la lumière.

 Profondeur du temps qui survit,

Profondeur du temps qui renaît. 

  L'orbite nous enchaîne à jamais

Lorsque paraît son chemin enthracite.

Qu'importe l'obscur éclat d'Iris,

Il ouvre sa mémoire par ses "Atours"

 "YC"

 

"En Regard Bleu Fascination" Acte 2

EN REGARD BLEU FASCINATION En « Regard Bleu » comme dans un Océan,

Attirance nous est faîte fascination extrême.

Plongeon dans une vie que nous prodigue l’œil,

En profondeur de l’âme, délivre sa richesse.  

À nul autre égal, en profond précipice,

L’abîme oculaire nous entraîne en vision sentiment.

Bel orifice bleu, comme un beau ciel azur,

L’œil reflète l’envie de partages avec l’autre.

"YC"

 

"En Regard Fascination" Acte 3

EN REGARD FASCINATION

Regard en parfum de couleur,

Tout se transcrit en lui.

En libre volonté comme pour communier,

Il s'ouvre sans retenue.

En "Tristesse" ou en "Joie",

Tel un volcan s'écoule.

En lui jamais ne cache

Ce que le coeur et l'âme parfois n'osent nous dire...

"YC"

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 10:05
Aujourd'hui balade proposée sous la pluie...
 Ouf, enfin un peu de fraîcheur, se disent certains... D'autres diront vivement le retour du "Bel Astre" réchauffant... Qu'importe, parfois il faut se contenter de ce que "Dame Nature" veut bien nous offrir...! Chacun y trouvera peut-être matière à méditer et à contempler derrière son petit écran, blotti dans son fauteuil en se disant :
"Demain, après la pluie reviendra le beau temps"...!!!
LORSQUE LA PLUIE ENVAHIT LE BUGEY
 

LORSQUE LA PLUIE ENVAHIT LE BUGEY.. 

DANSONS ET CHANTONS SOUS LA PLUIE

 

EN AMOUREUX SOUS LA PLUIE

    

EN GOUTTES DE PLUIE.

 

EN FUYANT SOUS LA PLUIE

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 11:33

 

Hier c'était jour de 14 juillet et le soleil m'a invité dans les rues de mon village où je suis allé en "Rencontre Fleurie croisant de Vieilles Pierres"...

Je vous emmène avec moi en cette balade... YC

 

RENCONTRE EN JAUNE.FLEUR

 

BLANC ET MAUVE

 

ÉCARLATE

 

FOUR BANAL AMBUTRIX AIN.

 

ENTRE RANDONNEURS ET CLOCHER

Repost 0
Published by YC01 - dans Partage
commenter cet article